Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Blog des Alumni de l'ENA
Menu
Navigation

Valérie Bonnard : « SNCF Paris Gare de Lyon : gérer et développer une grande gare parisienne »

Lundi 4 avril, dans le cadre des Lundis de l’ENA, Valérie Bonnard intervenait en tant que directrice de gares – Paris Gare de Lyon & Paris Bercy. Membre de la direction de la branche Gares et Connexions de la SNCF, elle répondait au thème : « Paris Gare de Lyon : gérer et développer une grande gare parisienne ».

En 2015, la SNCF fait face à un contexte contrasté : économie européenne plutôt morose, intensification de la concurrence (avion, covoiturage) et impact des attentats. Néanmoins, la SNCF a affiché des résultats positifs avec un chiffre d’affaires de 31,4 milliards d’euros, dont 33% à l’international : la SNCF n’est plus uniquement une entreprise française. « Le groupe va bien » affirme Valérie Bonnard, son chiffre d’affaires a cru de 5% entre 2014 et 2015. Il faut d’ailleurs noter que bientôt la moitié de ce chiffre se fera sur des services extérieurs aux trains, comme le tramway ou le car : l’entreprise se diversifie. Par ailleurs, Valérie Bonnard rappelle que la SNCF est un grand acteur de l’économie public, un grand investisseur (8,2 milliards en 2015), qui nourrit des centaines d’entreprises françaises. Ces bons résultats confortent le groupe dans ses ambitions d’ici 2020 : construire un champion industriel sur la partie réseaux, renforcer les transports du quotidien sur la partie mobilité.

 

Valérie Bonnard nous a ensuite parlé de sa branche à a la SNCF, Gares & Connexions. Elle rappelle que la SNCF est d’abord un gestionnaire de flux : 10 millions de visiteurs passent chaque jour par la SNCF : l’objectif est de porter ce résultat à 13 millions en 2020. Gares & Connexions constitue également la branche qui développe le rôle de « city booster » : une gare peut dynamiser un quartier, notamment en développant des commerces. Valérie Bonnard a également pour mission de répondre aux enjeux capacitaires et aux exigences législatives : le cadre évolue rapidement et il appartient à Gares & Connexions d’y adapter la SNCF. Rénover le patrimoine, accompagner des projets urbains et intermodalités, se doter de nouvelles capacités de valorisation et d’espaces forment enfin les principales tâches de cette branche, dont le chiffre d’affaires s’élève à 1,2 milliard d’euros en 2015.

 

Valérie Bonnard fait partie des quatre-vingt directeurs de gare de la SNCF. La gare de Lyon, qu’on lui présente souvent comme « la plus belle de France », a son intérieur inscrit au monument historique. Ouverte en 1849, elle s’agrandit de cinq à treize voies en 1900 et édifie la tour de l’horloge. La gare s’est considérable développée depuis : 94% des surfaces sont occupées. L’espace de la gare de Lyon est saturé, ce qui amincit fortement les possibilités d’expansion et de construction. Valérie Bonnard présente « sa » gare comme une gare « compliquée à gérer » : elle rappelle que c’est l’une des plus grandes gares d’Europe (la gare du Nord restant première) ; 3,2 millions de voyageurs étrangers y passent chaque année.

 

Au-delà de son offre de trains – 217 TGV par jour, la gare est exploitée au service du client : tous les trois mois, des enquêtes sont réalisées pour évaluer la qualité par rapport aux cinq promesses de la SNCF que sont l’information, la fluidité des déplacements, la propreté-sûreté, le confort et enfin les commerces et services de la gare. La note moyenne est de 7,6 sur 10 de satisfaction globale, par ailleurs. Valérie Bonnard se félicite que la gare de Lyon affiche 92% de ponctualité des trains : un bon score ! Une question d’actualité la renvoie à la sécurité : la gare de Lyon est très sûre, peut-être du fait de sa clientèle. Il y a peu de pickpockets et une criminalité (agressions, drogues) inexistante. L’état d’urgence a encouragé le renforcement de la police ferroviaire ainsi que le déploiement de la police, la gendarmerie et l’armée. Enfin, un spectateur l’interroge sur la liaison gare de Lyon – gare d’Austerlitz : elle assure que la Ville de Paris porte le projet d’un … téléphérique reliant les deux gares !