Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Blog des Alumni de l'ENA
Menu

Rencontre avec Jacques Gautier

On l’appelle « Poutine » à Garches, où il est maire depuis vingt-huit ans, tant ses victoires sont écrasantes à chaque fois. Jacques Gautier, c’est un tour des Etats Unis en stop à vingt ans, un passage par l’Ecole Supérieure de journalisme, un bon steak-frites, et un physique à l’Américaine. L’actuel sénateur fut aussi l’ancien chef de la délégation française à l’OTAN, et est aujourd’hui vice-président de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, mais aussi conseiller de la Métropole du Grand Paris. Il a accepté de nous recevoir au Sénat. Entretien avec un hyperactif.

Qui admirez-vous ?

Les militaires, sans hésitation. Ce sont des gens mal payés, qui ont des valeurs, et qui se battent pour elles. J’ai aussi beaucoup d’admiration pour Jean-Yves le Drian. Il est, je pense, le plus grand ministre que nous avons eu depuis des années.

Quel serait votre mot d’ordre pour les jeunes générations ?

Je leur dirais « Vis intensément. Bouffe la vie ! ». Je suis parti à vingt ans aux Etats Unis, après avoir raté mon bac en 1967. J’ai alors parcouru beaucoup d’universités, comme Berkeley. J’ai parcouru les Etats Unis en stop, et rencontré de nombreuses personnes. C’était l’époque des premiers hippies, et je me souviens avoir vu des drapeaux américains brûler. J’ai été à jamais marqué par cette année. Et même si nous ne sommes plus à la même époque, je conseillerais sans hésiter aux jeunes de partir aux Etats Unis. Là-bas, tout est possible.

On a l’air de bien manger au Sénat, c’est vrai ?                               

Le serveur sait automatiquement quoi me servir dès que j’arrive au comptoir : un steak-frites, et une glace à la pistache. D’ailleurs, dès que j’ai un petit temps libre, je file chez Grom m’acheter une glace à la pistache, juste derrière le Luxembourg. J’avoue mes goûts ne sont pas très exotiques, malgré mes voyages quotidiens.

Votre lieu préféré ?

Le Sénat, sans aucune hésitation.

Lorsque vous n’êtes pas en déplacement, que faites-vous de votre temps libre ?

J’ai très peu de temps libre ! Mais je reste par exemple au courant des actualités cinématographiques grâce aux films de…l’avion ! J’ai vu récemment The Revenant, avec Di Caprio. Un peu trop long à mon goût. Mon film préféré reste inconditionnellement West Side Story, mais j’aime aussi la trilogie du Seigneur des Anneaux. Et mon couple préféré de cinéma serait sans doute le duo Kim Basinger et Mickey Rourke dans 9 semaines et demi.

Un conseil de lecture ?

Les tambours de la pluie, d’Ismail Kadaré, mais aussi le Loup mongol d’Homéric. En réalité, les livres que je lis sont souvent des aventures de guerre.

Quelle serait votre devise ?

J’en avais une à quinze ans : « Plutôt mourir que de se déshonorer ».

Ce dont vous êtes le plus fier ?

Je pense avoir réussi ma vie. J’ai toujours réussi à faire ce qui me plaisait, et aujourd’hui, je ne m’ennuie jamais. Plus particulièrement, je suis très fier de mon mandat de maire de Garches. Je vais vous raconter une anecdote. Chaque année, je reçois dans mon bureau les CM2 avant leur passage en 6ème. Et ils sont autorisés à me poser toutes les questions qu’ils veulent. La semaine dernière, j’ai reçu un élève dont la mère était passée par mon bureau il y a vingt ans. Et elle se souvenait de notre entretien.